Navigation – Plan du site

Éditions littéraires et linguistiques de l'université de Grenoble

Avant-propos

Jean-Pierre Simard
p. 5

Texte intégral

1Avec la présente livraison, « Réputation », Études écossaises inscrit l’exploration et la déconstruction de nos certitudes, de nos amnésies, de nos frustrations dans la continuité. Il m’échoit désormais de diriger la revue scientifique du Centre d’étude sur les modes de la représentation anglophone à l’université Stendhal-Grenoble 3. C’est une lourde responsabilité et un honneur tant cette publication doit aux deux directeurs qui m’ont précédé. En la fondant, Pierre Morère a fait œuvre pionnière en situant son espace dans le mouvement des idées et l’histoire des représentations culturelles. Il est sans conteste un fondateur des études écossaises en Europe. Keith Dixon a su faire fructifier cet héritage en associant notre réflexion collective à celle d’équipes invitées dans la dynamique offensive de la pensée contemporaine. Je me devais d’associer, dans ce dixième numéro de la revue, les partenaires de mon champ de recherche au thème qu’il avait retenu et confié à Laurence Gourievidis pour refléter les travaux des chercheurs réunis à l’université de Stirling avant son départ. Ainsi, la cohérence avec les précédentes livraisons qui lui tenait à cœur se prolonge. Trois parties, des collaborations internationales avec deux universités écossaises dans le champ de l’histoire et du théâtre, une sélection des communications qui, heureux hasard font souvent écho à notre thématique, données dans le cadre de l’atelier SAES / SFEEc au printemps dernier à Saint-Quentinen-Yvelines marquent la reconnaissance du rôle scientifique fondateur de Pierre et Keith. Espace ouvert aussi aux chercheurs français au-delà de notre centre d’études, opiniâtre, Études écossaises pérennise son apport au champ en pleine expansion de l’étude de la pensée et des cultures vivantes en Écosse.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Pierre Simard, « Avant-propos », Études écossaises, 10 | 2005, 5.

Référence électronique

Jean-Pierre Simard, « Avant-propos », Études écossaises [En ligne], 10 | 2005, mis en ligne le 31 mars 2005, consulté le 23 octobre 2017. URL : http://etudesecossaises.revues.org/107

Haut de page

Auteur

Jean-Pierre Simard

Université Stendhal-Grenoble 3

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Études écossaises

Haut de page
  • Les cahiers de Revues.org